2ème édition du Marché de l'artisanat a ouvert

Publié le par OUATTARA Navaga

bidjan – Un marché de l’artisanat a été ouvert lundi, ce juqu`au 02 novembre, à Abidjan, sur l’initiative du centre artisanal Suleïn Mode, un centre d’apprentissage et de perfection au métier de l’artisanat au profit des jeunes filles et des femmes.

Ce marché qui en est à sa deuxième édition, vise, selon l’initiatrice, Mme Diaby Ouattara, la promotion de l’artisan en vue de donner un second souffle à l’artisanat africain. Ce, afin de permettre aux artisans de vivre de leur art.

Il s`agit d`une galerie marchande de l’artisanat qui se tient à l’Institut français de Côte d’Ivoire autour du thème « Artisanat africain et marché mondial ».

Cette galerie marchande est une rencontre multiculturelle d’artisans ivoiriens et de la sous-région, a souligné l’initiatrice de cette exposition-vente qui sera marquée un défilé de mode et deux conférences.

Le directeur de l’institut français, anciennement Centre culturel français, Christian Hoquet a rappelé le rôle fondamental que joue l’artisanat dans le développement économique, notamment moteur de développement économique et un secteur créateur d’emplois et qui s’exporte. Il a par ailleurs salué les efforts du gouvernement pour le développement de ce secteur d’activité.

Pour le ministre de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Konaté Sidiki qui procédait à l’ouverture de ce marché, cette exposition, la première après la crise, marque « le début du printemps de l’artisanat africain ». Il a décliné quelques missions de son département ministériel au profit de ce secteur.

Le ministre a évoqué, entre autres, la question de la formalisation de l’économie du secteur, de l’encadrement et de la recherche d’opportunités d’affaires.

Le ministre a par ailleurs révélé que des études sont en cours en vue de créer un centre de formation, afin de regrouper tous les artisans compétents pour la formation de jeunes artisans.

Plusieurs artisans de pays de la sous-région prennent part à cette exposition-vente, notamment le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Ghana et le Niger. L`on enregistre aussi le soutien du directeur général du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou.

Un billet d’avion sera remis au meilleur artisan grâce à une compagnie aérienne partenaire de cette galerie marchande, note-t-on.

 

Source AIP

Publié dans Economie

Commenter cet article