Cargill: De nouveaux investisements pour la qualité du cacao

Publié le par OUATTARA Navaga

 

Abidjan, Le groupe agroindustriel américain, Cargill, va investir 1,5 milliard de Fcfa pour l’amélioration et le renouvellement des plantations de cacao, au regard d’un protocole signé, vendredi, avec l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER).

Cet accord qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé, vise à poursuivre le programme de formation des producteurs ivoiriens et de distribution de 600.000 jeunes plants de cacao aux coopérations participantes.
Ce sont 60.000 agriculteurs membres de 90 coopératives, à travers 1100 champs-écoles et des groupes d’apprentissage, qui vont bénéficier de ce programme de formation, au titre de la campagne 2011-2012.
Le nombre de coopératives bénéficiant la formation passer de 44 à 90 d’ici 2012, indique-t-on.

Ce programme de 10 mois de formation pour les coopératives et leurs membres met l’accent sur les techniques agricoles et les activités après les récoltes.

En 2010, plus de 1,3 milliard de Fcfa qui a été investi dans ces programmes par Cargill et ses partenaires au profit de 44 coopératives et 25.000 planteurs, rappelle-t-on.
La formation à terme permettra l’amélioration des rendements et de la qualité, l’accroissement des volumes, l’amélioration de la bonne gouvernance des coopératives et l’amélioration des revenus grâce à la prime de certification.

"Cet accord renforce notre engagement continu pour aider à améliorer les pratiques agricoles et les revenues des producteurs de cacao ivoiriens tout en soutenant le développement de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire" a déclaré le président du groupe Cargill, Graig Page.

Il a ajouté qu’en dix ans de présence en Côte d’Ivoire, la société Cargill a contribué à la formation de dizaine de milliers d’agriculteurs qui ont vu leurs rendements augmentés, la qualité des produits améliorés et qui ont adopté des pratiques agricoles durables.
Pour le directeur général de l’ANADER, Dr Sidiki Cissé, "cet accord est l’aboutissement d’une démarche de collaboration de plus de trois ans qui a démarré, à la base, par des contrats de travail entre Cargill et la zone de Soubré, zone de production cacaoyère".

Au titre de l’année 2010, Cargill a établi des contrats avec 16 zones réparties dans quatre directions régionales de l’ANADER. Ces contrats ont permis de former 27.000 producteurs membres de 27 coopératives, a-t-il souligné.

Le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa, s’est, quant à lui, félicité de la signature de cet accord qui s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat ivoirien et convergent avec les objectifs du programme Qualité, Quantité et Croissance, pierre angulaire de la politique de développement de la filière café-cacao.

Il a assuré qu’à travers la nouvelle réforme, le gouvernement va conforter la position qui œuvre, comme Cargill, à l’amélioration du bien-être des producteurs en les encourageant à intensifier leurs activités socio-économiques au profit des producteurs.

Le groupe Cargill est une multinationale spécialisée dans la commercialisation, le traitement et la distribution de produits et services des secteurs agricoles, alimentaires, financiers et industriels.

Pour la campagne 2011-2012, la société Cargill prévoit l’achat de plus de 50.000 T de cacao certifié, d’un coût de 4,5 milliards de Fcfa. La société compte atteindre, à l’horizon 2015, l’objectif de 100.000 T de cacao certifié.

(AIP)

Commenter cet article