L'Etat paye les fonctionnaires

Publié le par OUATTARA Navaga

L'information a été bien accueillie par tous. 177 milliards de Francs CFA, c'est la rondelette somme injectée dans les banques pour assurer les salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat Côte d’Ivoire. C’est bien un effort considérable de la part d’un gouvernement qui hérite de casses et de vols de coffres-forts des structures de l’Etat. Sgbci siège

Tous les ivoiriens ont été durement frappés par cette crise qui a occasionnée la fermeture des banques et engendré la suspension momentanée du paiement des salaires. Seulement voilà, les fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire ne représentent, selon les dernières statistiques disponibles, en tout et pour tout que 160 000 personnes; soit à peine 10% de la population salariée de ce pays. Nous sommes alors en droit de nous interroger sur ce qu'il adviendra de plus de 1 million d'autres ivoiriens qui ont vus leurs salaires suspendus, bloqués ou compromis par les nombreux casses intervenus pendant la bataille d'Abidjan. L'on veut espérer que l'appel du Collectif des employés du secteur privé de Côte d'Ivoire sera entendu par les autorités gouvernementales pour la mise en place d'un cadre de concertation sur la question. Les appuis budgétaires reçus des partenaires bilatéraux de la Côte d'Ivoire ne seront certes pas à la mesure des dégâts et du déficit budgétaire, mais la relance de l'économie par le dopage de la consommation nationale reste importante.

La reprise du travail telle que annoncée par le ministre en charge de la Fonction publique, Gnamien KONAN, n’est pas encore suivie d’effet ; le manque d’argent serait la cause première. Espérons que du retour de leurs greniers, les travailleurs du secteur public regagneront définitivement leurs postes de travail pour le bonheur des populations.

Publié dans Economie

Commenter cet article