Le peu qui fait la différence

Publié le par OUATTARA Navaga

Mon ami Amid et moi sommes arrivés un midi ensoleillé au Burkina, pour des prospections de nouveaux clients de notre cabinet de consultance en investissement. Monsieur Kaboré, notre chauffeur de taxi, nous attendait au hall d’arrivée de l’aéroport de Ouaga. Il avait déjà identifié nos bagages, les avait sortis du tapis roulant, et nous a gratifié d'un sourire jusqu'aux oreilles.

 "Comment s'est déroulé votre voyage?" s'est-il enquit dans un français très passable.
    
"Très bien, merci." L’avons-nous répondu d’un trait.
    
Il a piloté les bagages au travers de la douane, saluant au passage les douaniers – on se demandait par quelle magie il arrive à passer dans cet espace  réservé aux passagers, et nous a installé dans son taxi. 200 mètres plus loin, il a rangé sa voiture, et nous a tendu des sachets hermétiques contenant des serviettes humides fraîches. Puis il nous a tendu des petites bouteilles d'eau.
    
Toutes ces attentions font toute la différence. Comment ne pas être séduit par tant de gestes de sympathie et amabilités. Comment prendre un autre taxi pour notre séjour de sept jours bien comptés? Il demeurait notre chauffeur durant tout le temps qu’à duré nos déplacements incessants.
    
 Maintenant réfléchissons à l'investissement que cela représente.
 Rien, par rapport à la course et aux pourboires. Rien par rapport aux opportunités qu’il pourrait se crée.
    
 Or le patron de Tata en Angleterre, qui a racheté Jaguar et Rover, a décidé il y a quelques temps de licencier 1.500 employés. Quand on lui a demandé pourquoi, il a expliqué :
 "Nous perdons de l'argent. Quand je viens d'Inde pour une réunion de travail, à 17 heures, les gens se lèvent et quittent la salle pour prendre leur train. Moi je viens de l'autre bout du monde pour parler avec eux et eux ne peuvent pas rester une minute de plus ! Les anglais sont paresseux. Le week-end il est impossible de les joindre, même en cas d'urgence."
    
 Et vous?
    
 Êtes-vous prêt à faire le petit effort de plus vis à vis de votre patron, de vous-même ou de votre client qui vous fera apprécier?

Publié dans Economie

Commenter cet article