Renforcement de la représentation commerciale

Publié le par OUATTARA Navaga

Le Ministre du Commerce, M. Dagobert Banzio, a ouvert les travaux de l’atelier de formation des représentants commerciaux ivoiriens à l’étranger, le mardi 18 octobre 2011 à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Abidjan.

Cet atelier organisé par le Ministère du Commerce, en collaboration avec l’Association(AGENCE) pour la Promotion de l’Exportation en Côte d’Ivoire (APEX-CI) et avec l’appui de l’Union Européenne et du Centre de Commerce International, a réuni 54 participants, au nombre desquels, des cadres du Ministère du Commerce, les Représentants Commerciaux à l’Etranger, les représentants de Ministère (Affaires Etrangères, Economie et Finances, Industrie, Intégration), les opérateurs économiques les entreprises installées en Côte d’Ivoire.

Le Ministre Dagobert BANZIO, a présidé la cérémonie d’ouverture en compagnie de son collègue de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, le Ministre Sidiki KONATE, venu le soutenir.

Dans son allocution d’ouverture, Dagobert BANZIO a indiqué que cet atelier vise prioritairement à donner aux cadres du Ministère du Commerce, les rudiments (informations de promotion et d’expansion économique de la Côte d’Ivoire à l’étranger), après une décennie de crise.

« Cet atelier vient mettre à la disposition des Représentants Commerciaux, des outils et méthodologies, pour mieux cerner leur fonction de promotion commerciale dans leur pays d’affectation, de jouer un rôle plus dynamique au sein du réseau national d’information commerciale aux côtés des institutions d’appui au commerce ivoirien, d’identifier les possibilités qu’offrent les marchés extérieurs à l’industrie ivoirienne et aider à la conception et à la mise en œuvre des actions de promotion de la Côte d’Ivoire dans une dynamique de repositionnement économique. Il vise en outre à initier les conseillers et opérateurs économiques du secteur privé, à l’action de promotion commerciale à l’étranger et aux stratégies de marketing les plus appropriées pour les produits ivoiriens sur les marchés extérieurs.» A-t-il précisé.

Soulignant les enjeux de cette formation, le Ministre du Commerce a indiqué aux participants, le rôle capital qu’ils pourraient jouer dans le repositionnement de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier de l’économie mondiale.

Il les a exhortés à cet effet, à s’approprier cette formation qui apparaît comme le « pilier de la relance et la pérennisation des activités commerciales de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier international ».

La représentante de la Centre de Commerce Internationale, Mme Aissatou Diallo et Monsieur Karl Despeck de l’Union Européenne, ont pour leur part insisté sur la diffusion et l’accès à l’information commerciale. C’est pourquoi ils ont exhorté les participants à l’atelier à être des « catalyseurs de l’offre exportable ivoirienne » en investissant tous les réseaux d’informations commerciales.

Dans l’édition 2011 du « Doing Business » publié par la Banque Mondiale, la Côte d’Ivoire est classée 169ème sur 183 pays, perdant ainsi une place par rapport à 2010 (168ème) et six places par rapport à 2009 (163ème). Du fait de la crise, les prévisions économiques pour 2011 envisagent une chute de la croissance du PIB de -7,3%. Une reprise graduelle de l’économie est attendue en 2012 avec une croissance de 5,9% en liaison avec la levée des sanctions et la reprise de la coopération internationale, indique-t-on.

Notons que l’atelier qui prend fin le jeudi 20 octobre 2011, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Commerce et à l’Intégration Régionale de la Côte d’Ivoire (PACIR).

Service de Communication du Ministère du Commerce

Publié dans Economie

Commenter cet article