Retour imminent de la Bad en Côte d'Ivoire

Publié le par OUATTARA Navaga

Abidjan- Le gouvernement ivoirien, représenté par le ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, a signé, dimanche soir à Abidjan, un nouvel accord de siège avec le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kabéruka, en vue du retour de l’institution à Abidjan. Ce nouvel accord, qui a été paraphé en présence du président Alassane Ouattara et de membres du gouvernement, lors d’une cérémonie au palais présidentiel, apporte des modifications à certaines dispositions de l’ancien accord de siège qui liait les deux parties. Il prévoit notamment l’immunité diplomatique aux personnels de la BAD, ainsi que le renforcement des dispositions liées à la sécurité de l’institution financière, avec la dotation de son siège d’un "commissariat spécial". La Côte d’Ivoire a également cédé gracieusement deux terrains à la BAD à Abidjan, destinés à la construction d’un nouveau siège et l’extension de l’actuel siège de la Banque. Au nom du gouvernement, Daniel Kablan Duncan a rassuré sur le "respect scrupuleux" des termes de l’accord par la partie ivoirienne, tout en urgeant la BAD à un retour rapide. "Nous tenons au retour de la BAD à Abidjan dans les plus brefs délais. Aussi bien les membres du comité de direction que les travailleurs sont impatient de revenir à Abidjan, a pour sa part signifié le président de la BAD, Donald Kabéruka, soulignant que son organisation tient à accompagner la Côte d’Ivoire dans ses efforts de relance économique.

Créée en 1964 avec pour siège Abidjan, la Banque africaine de développement a été délocalisée depuis 2003 à Tunis, en raison de la crise militaro-politique qui a secoué la Côte d’Ivoire durant près de dix ans.

Les ivoiriens attendent imptiemment le retour definitif de la banque à son siège naturel et habituel.

Publié dans Economie

Commenter cet article