Les conseils du FMI à la Côte d'Ivoire

Publié le par OUATTARA Navaga

WASHINGTON - Les Etats membres du Fonds monétaire international ont conseillé jeudi à la Côte d`Ivoire d`améliorer la gestion de ses finances publiques pour pouvoir réaliser les investissements nécessaires à son développement.

Le programme budgétaire du gouvernement d`Alassane Ouattara "établit un juste équilibre entre la prudence et la nécessité d`accroître l`investissement et les dépenses sociales", ont affirmé les membres du conseil d`administration du FMI lors d`une discussion le 4 novembre sur l`économie ivoirienne.

"Il importe d`élargir l`assiette de l`impôt, de limiter les dépenses courantes et de renforcer les administrations de l`impôt et des dépenses afin de dégager la marge de manoeuvre nécessaire pour accroître l`investissement et les dépenses sociales", ont-ils ajouté, selon le compte-rendu du FMI.

Cette discussion a permis de saluer la fin pour la Côte d`Ivoire "d`une crise socio-politique qui a duré dix ans et qui a freiné sa croissance économique", a rapporté le FMI.

"La réunification du pays progresse", "la sécurité s`est améliorée considérablement" et "l`activité économique semble se redresser plus vite que prévu", se sont félicités les Etats membres représentés au conseil d`administration.

Cette instance avait donné le même jour son feu vert à un prêt de 616 millions de dollars qui doit être versé sur trois ans, et débloqué une première tranche de 128 millions de dollars.

Le FMI table en 2012 pour la Côte d`Ivoire sur une croissance parmi les plus rapides du monde, à 8,5%, après une baisse de 5,8% du produit intérieur brut en 2011, année marquée par des violences post-électorales.

 

Source: AFP

Publié dans Economie

Commenter cet article